X

Jean Bouteille : des consignes réutilisables au rayon vrac

#CONSOMMATION#RECYCLAGE 637
Jean Bouteille - Des consignes réutilisables au rayon vrac

Véritable alternative à la bouteille à usage unique, Jean Bouteille remet au goût du jour la consigne en verre réutilisable. L’entreprise propose aussi des distributeurs de liquides - du vin à l'huile en passant par la lessive - faisant la part belle au vrac liquide, encore trop rare dans nos contrées. Un mariage garanti zéro déchet !

Réduire les déchets en supprimant les emballages à usage unique

Jean Bouteille - Réduire les déchets en supprimant les emballages à usage unique

La création de Jean Bouteille est une proposition de réponse à la question « Comment consommer mieux tout en générant moins de déchets ? ». Gérard Bellet, son fondateur, a fait ses classes chez Gobilab, l’inventeur de la gourde éco-conçue qui veut lutter contre les gobelets jetables et chez Lemon Tri qui installe des machines de tri et de recyclage des emballages de boissons dans les entreprises et les lieux publics. C’est dire s’il a eu l’occasion de s’interroger sur les modes de consommation actuels et la manière d’encourager une consommation plus durable et responsable ! À commencer par la réduction des déchets, où la France a encore du chemin à parcourir : elle en est le deuxième pays producteur en Europe, avec plus de 330 millions de tonnes de déchets chaque année…

En 2013, il lance donc sa propre initiative zéro déchet, Jean Bouteille, destinée à mettre fin à l’emploi des bouteilles à usage unique. Comment ? En mariant la vente de liquides en vrac à l’utilisation de bouteilles réutilisables et consignées.

Démocratiser le vrac et la consigne pour ne consommer que l’essentiel

Jean Bouteille - Démocratiser le vrac et la consigne pour ne consommer que l

L’entreprise propose aux magasins BIO, aux boutiques de vrac ou aux supermarchés de proximité, des fontaines à liquides alimentaires et non-alimentaires. Vins, huiles, vinaigres, lessive ou liquide vaisselle s’achètent à la tireuse et viennent remplir des bouteilles en verre consignées, en vente sur place. Jean Bouteille propose aux magasins partenaires une gamme de produits issus de l’agriculture biologique soigneusement sélectionnés, mais les embouteilleuses peuvent aussi accueillir les produits d’autres fournisseurs.

Les clients, qui paient séparément le liquide et la bouteille, peuvent réutiliser cette dernière à loisir et la déconsigner à tout moment. Régulièrement, Jean Bouteille procède à l’enlèvement des flacons rapportés aux magasins, les nettoie et les stérilise selon un procédé biodégradable, puis les rapporte pour les remettre dans le circuit. L’entreprise peut également fournir directement des laveuses à bouteilles aux magasins.

L’objectif est de permettre au consommateur de « ne consommer que l’essentiel » tout en faisant des économies. Exit les emballages à usage unique et les quantités de produits pré-formatées, on remplit sa bouteille selon ses besoins et on la réutilise sans produire de déchets supplémentaires.

Économies d’énergie et réduction des gaz à effet de serre

Entre 2015 et 2016, l’entreprise a permis à 54 628 bouteilles d’éviter la poubelle, soit l’équivalent de 27 314 kg de déchets non produits. Jean Bouteille estime par ailleurs que ses contenants en verre sont réutilisés une vingtaine de fois. Ces consignes consomment ainsi 5 fois moins d’énergie et sont à l’origine de 5 fois moins d’émissions de gaz à effet de serre qu’une bouteille équivalente à usage unique, puisque que la fabrication et le traitement nécessaire au recyclage des bouteilles sont coûteux, économiquement et écologiquement.

Par souci de cohérence, Jean Bouteille fait appel à CiTéLiV, un service de livraison écologique pour acheminer ses produits jusqu’aux magasins situés à proximité de ses entrepôts, implantés dans la métropole lilloise. En plus d’œuvrer pour une consommation plus écologique, elle ajoute une démarche sociale et solidaire à son projet en faisant intervenir des ESAT (Établissement et Service d’Aide par le Travail) dans le processus de production (pose des bouchons mécaniques) et de nettoyage des bouteilles.

En 3 ans, l’entreprise a essaimé partout en France mais aussi en Belgique, au Danemark et à La Réunion et aspire à devenir un leader européen du vrac liquide, avant de s’implanter en Australie ou au Japon.

Jean Bouteille

Créé en 2013

Port fluvial de Lille - 1ère avenue - Bât. L
59 000 Lille

Abonnez-vous aux effinews

Réseaux
Sociaux


Rejoignez-nous !