X

Règles Élémentaires : l’accès aux protections hygiéniques pour toutes les femmes

#SOLIDARITÉ 292
Règles Élémentaires - L'accès aux protections hygiéniques pour toutes les femmes

L'association organise des collectes de produits d'hygiène intime pour les personnes démunies, sans-abri ou mal-logées, pour lesquelles l'accès à ces protections nécessaires est un véritable problème. Règles Élémentaires poursuit aussi une ambition plus vaste, celle de « changer les règles », pour que cette question ne soit plus taboue, dans la rue comme ailleurs. Une démarche de sensibilisation, un projet pédagogique et une volonté forte d'inclure tous les publics, hommes et femmes, associations et élus. Pour que chacun se sente enfin concerné par un sujet qui touche tout de même… plus de 50 % de la population mondiale !

Objectif : « changer les règles »

Règles Élémentaires - Objectif « changer les règles »

Règles Élémentaires a été fondée en novembre 2015, à l’initiative de Tara Heuzé-Sarmini, alors étudiante à Sciences-Po. Elle revient tout juste de Cambridge, où elle a assisté à une campagne de collecte de protections hygiéniques en faveur des femmes SDF. Elle s’aperçoit que si ce besoin est depuis longtemps connu et pris en compte par les associations outre-Manche, mais aussi en Australie ou aux États-Unis, la France est à la traîne. Le Samusocial comme les centres d’accueil et d’hébergement qu’elle contacte le lui confirment : c’est un vrai problème sur le terrain.

En effet, la difficulté d’accès aux protections périodiques peut avoir des répercussions désastreuses sur la vie des personnes les plus démunies, en accentuant leur exclusion, en les freinant dans leurs démarches pour retrouver un lieu de vie ou un emploi. Tara Heuzé-Sarmini y voit, plus qu’un simple manque d’accès à des produits qui devraient être considérés de première nécessité, une atteinte à la dignité des femmes en situation de précarité, un frein à l’égalité et un sujet complètement tabou dans la société.

Des collectes et des boîtes à dons

Règles Élémentaires - Des collectes et des boîtes à dons

Règles Élémentaires permet d’agir à plusieurs niveaux : l’association organise des collectes ponctuelles de produits d’hygiène intime (tampons, serviettes, protège-slips) qui sont redistribués aux femmes sans-abri ou mal-logées. Ce sont des associations ou des organisations médico-sociales partenaires, formées à l’écoute et au contact de terrain avec les bénéficiaires, qui se chargent de les leur distribuer. Règles Élémentaires fournit aussi à toute personne ou structure souhaitant organiser sa propre collecte, les outils de communication et le dispositif logistique nécessaire.

L’association propose ou accompagne également l’installation de boîtes à dons permanent dans des mairies, des ministères, des collectivités territoriales, des entreprises et tout autre lieu de passage pour collecter, de manière ponctuelle ou permanente, encore plus de produits d’hygiène intime.

Il est aussi possible de faire un don financier à l’association, qui servira à financer le fonctionnement et le développement de l’association, la conception et l’installation des boîtes à dons, l’organisation d’ateliers et campagnes de sensibilisation autour de cette problématique.

Simplifier l’accès et favoriser l’égalité

Depuis sa création, l’association a collecté et redistribué plus de 3,5 millions de produits d’hygiène intime et soutenu ainsi plus de 50 000 femmes partout en France. Le réseau de boîtes à dons s’étend lui aussi à travers le pays, sous l’impulsion des nombreux bénévoles mobilisés depuis 2015. Pour les années à venir, l’association, qui a déjà organisé plus de 1 000 collectes, espère développer des antennes locales dans tous les départements. Elle aimerait aussi exporter sa démarche dans d’autres pays francophones : elle a déjà accompagné des collectes en Belgique et au Canada.

Par ailleurs, Règles Élémentaires entend mettre fin à la dépendance aux dons en animant des ateliers d’information et de formation aux protections périodiques réutilisables auprès des femmes en situation de précarité ayant accès à un point d’eau. La prise en compte de la précarité menstruelle est essentielle afin d’apporter une prise en charge globale et digne de la santé des femmes en situation de précarité. En effet, une bonne hygiène menstruelle est absolument nécessaire dans la prévention des troubles de santé, aussi bien physiques (démangeaisons, infections, syndrome du choc toxique, septicémie…) que psychologiques (image de soi dégradée, manque de confiance, sentiment d’insécurité, réclusion, invisibilisation…) et permet aux femmes de retrouver le chemin de la réinsertion sociale et professionnelle.

Surtout, Règles Élémentaires contribue à la prise de conscience de tous les publics : en braquant les projecteurs sur la question de l’accès aux protections périodiques des femmes en situation de précarité, elle entend briser le tabou autour des règles. Un tabou qui n’est pas l’apanage de la rue, même si le combat pour l’égalité commence par là. Dédramatiser ce phénomène naturel mais sur lequel on jette encore trop souvent un voile « pudique » passe en effet par la sensibilisation de tous, hommes et femmes, à travers des projections, des conférences, des campagnes d’affichage ou des ateliers de sensibilisation au tabou des règles et à la précarité menstruelle dans les établissements scolaires.

Son vœu pour demain ? Que l’accès aux produits d’hygiène intime ne soit plus un problème, qu’il soit pris en charge pour les plus démunies et que les menstruations ne soient plus un sujet tabou. Ensemble, on peut changer les règles !

Règles Élémentaires

Créé en 2015

32 boulevard Ornano
75 018 Paris

Abonnez-vous aux effinews

Réseaux
Sociaux


Rejoignez-nous !
Nous soutenir

EFFICYCLE a besoin du soutien de ses lecteurs !

Pour soutenir notre indépendance et nous aider à améliorer le média, vous pouvez faire un don ponctuel ou renouvelable.

Je soutiens EFFICYCLE Nous soutenir