X

La Maison-vague : une proposition d’habitat idéal

#CONSTRUCTION 972
La Maison-vague - Une proposition d'habitat idéal

Le studio d'architecture Patrick Nadeau a imaginé une vague verte, et l'a fait sortir de terre en 2013. Une coque végétalisée abritant une maison d'un genre nouveau, qui provoque la rencontre de l'intérieur et de l'extérieur et où le jardin enrobe la maison. Insolite, ce projet porte aussi une réflexion d'ensemble sur nos espaces de vie et constitue une innovation architecturale autant qu'environnementale : la végétalisation complète de la structure de l'habitat optimise ses performances énergétiques, en régulant naturellement la température intérieure.

Inventer de nouveaux lieux de vie

La Maison-vague - Inventer de nouveaux lieux de vie

La Maison-vague a jailli dans l’esprit de Patrick Nadeau à la faveur d’un concours organisé par le bailleur social Plurial Novilia. En 2012, la société champenoise propose à cinq architectes, sélectionnés à l’issue de la compétition, de plancher sur son programme « Maisons 2020 » avec l’ambition de penser l’habitat du futur. Chacun est chargé de concevoir puis de bâtir une maison innovante, destinée à accueillir des locataires aux revenus relativement modestes. Le cahier des charges est exigeant : il s’agit de prendre en considération les enjeux sociaux et environnementaux de la décennie qui s’ouvre, notamment le réchauffement climatique, la congestion urbaine et la raréfaction des énergies non-renouvelables. Les projets doivent donc privilégier des matériaux respectueux de l’environnement, prendre en compte les questions d’accessibilité et faire preuve d’inventivité, pour apporter une réponse aux enjeux du développement durable, tout en proposant des logements réellement habitables.

Le mariage de l’architecture et du végétal

La Maison-vague - Le mariage de l'architecture et du végétal

Patrick Nadeau a ainsi imaginé une maison qui associe une architecture unique aux atouts du végétal. La Maison-vague est caractérisée par une « coque » de bois et de béton totalement recouverte d’un tapis de verdure, protégeant l’habitation du froid hivernal et de la chaleur estivale, à l’image d’un climatiseur naturel. La maison repose sur une dalle en composite ciment et verre et ses façades extérieures, en polycarbonate, reprennent l’esprit des serres en captant la chaleur et la lumière du soleil. Quant aux façades intérieures, elles sont faites de bois et de verre. L’ensemble présente des qualités thermiques telles qu’un simple poêle à bois suffit pour chauffer les quelques 90 m² habitables.

Grâce à l’expertise du spécialiste de la végétalisation ECOVEGETAL, la maison a été recouverte de terre puis plantée de différentes espèces végétales sélectionnées pour leurs qualités plastiques et leur capacité d’adaptation aux conditions climatiques. La rétention d’eau naturelle permet de réserver l’arrosage automatique aux périodes de forte sécheresse. La biodiversité est ainsi préservée dans l’esprit des terrains en friche où la végétation se développe seule, ou presque. L’aspect de la butte évolue au fil des saisons et de nouvelles variétés peuvent être apportées au gré du vent ou des insectes et oiseaux qui vont et viennent.

Pari esthétique et écologique

La Maison-vague - Pari esthétique et écologique

L’architecte de cette maison hors du commun estime que l’esthétique peut être mise au service de la question écologique, pour favoriser l’émergence d’espaces de vie plus humains et plus durables.

Conçue dans un contexte expérimental, la Maison-vague n’a pas vocation à être répliquée. Implantée dans le lotissement La Haute Ville à Sillery, une commune située près de Reims, elle côtoie des habitations plus classiques et les quatre autres projets développés par les lauréats du concours. Avec ce programme, l’opérateur de logements sociaux Plurial Novilia, impliqué dans les enjeux sociétaux et de développement durable, a surtout voulu contribuer à une nécessaire réflexion sur nos espaces de vie et nos manières de les habiter, à une époque où les ressources se raréfient et où l’environnement doit être protégé.

Studio Patrick Nadeau

Créé en 2000

+33 (0)6 07 06 38 17
130 rue Amelot
75 011 Paris

Abonnez-vous aux effinews

Réseaux
Sociaux


Rejoignez-nous !