X

MYFOOD : des serres innovantes pour se reconnecter à son alimentation

#CONSOMMATION#CONSTRUCTION Date09/06/2023 339
MYFOOD - Photo 1 - Des serres innovantes pour se reconnecter à son alimentation

Réussir à se nourrir : le besoin primaire de l’humanité. MYFOOD propose de se réapproprier cet enjeu en donnant, clés en main, les possibilités de lever certains freins liés à la production alimentaire. Les serres MYFOOD, labellisées B-CORP, réunissent en effet tous les avantages de produire sa propre nourriture, tout en limitant les désagréments qui peuvent advenir en se lançant dans un projet de culture à domicile.

Retour sur la naissance de MYFOOD

Retour sur la naissance de MYFOOD

L’initiative MYFOOD a pris vie en 2015 par soucis d’anticipation des différentes crises environnementales qui pouvaient arriver aux quatre coins du globe. Deux amis, Matthieu Urban et Mickaël Gandecki, décident de s’intéresser à un besoin vital : la production de nourriture. Après plusieurs observations, ils se rendent compte que le système agricole et industriel devient de plus en plus fragile, tout en ayant un fort impact environnemental.

Face à ce constat, Mickaël et Matthieu ont décidé de se pencher sur l’élaboration d’un nouveau système productif, local et accessible à tous, pour assurer aux citoyens le moyen de se nourrir eux-mêmes. Pour ce faire, leur solution passe par des serres intelligentes, qui s’adaptent à nos modes de vie moderne, qui nécessitent peu de temps d’entretien et qui peuvent réellement couvrir les besoins alimentaires d’un foyer.

MYFOOD à la loupe

MYFOOD à la loupe

Les serres MYFOOD existent en deux tailles : la CITY de 3,5 m² et la FAMILY, qui fait presque 23 m². Le premier modèle promet une production de 100 kilos de fruits et légumes par an et le second peut aller jusqu’à une production de 400 kilos, ce qui couvre environ 70 à 80 % des besoins alimentaires des propriétaires de la serre. Chaque serre dispose de modules de base, avec la possibilité d’en rajouter au fur et à mesure. Ce dispositif compact et local permet de produire toute l’année, sans gaspillage ni déchets, avec un entretien maximum de deux heures par semaine.

Basée sur le système de pousse verticale par aquaponie pour un gain de place, la pousse est favorisée par les excréments des poissons dans les bassins qui sont positionnés à la base de la structure. De plus, la production s’appuie sur les concepts de la permaculture, un mode d’agriculture basé sur les associations et compatibilités optimales des plantes mises côte à côte, pour s’assurer d’un rendement maximal.

Enfin, la spécificité des serres MYFOOD se concentre également autour de sa technologie et dans son logiciel pour gérer la serre et favoriser la production alimentaire. Gestion climatique, possibilité d’ouvrir ou de fermer les lucarnes du toit à distance, informations et entraide avec la communauté MYFOOD et ses agronomes : voici les possibilités offertes par le logiciel d’intelligence artificielle créé par l’entreprise. Il est également possible de rendre la serre autonome en électricité et en eau, avec l’installation de panneaux solaires et de récupérateurs d’eau de pluie.

Le but de MYFOOD est non seulement de permettre aux citoyens de devenir leurs propres producteurs alimentaires, mais également de créer une communauté d’entraide via un réseau social, où chacun peut interagir, demander des conseils et discuter avec les agronomes de MYFOOD, s’ils rencontrent des difficultés. Grâce à ces technologies et à la mise en place d’une communauté solide, MYFOOD a fait en sorte de réduire les efforts chronophages et de force que pouvait représenter l’entretien d’un potager classique.

Motivé.e par MYFOOD ? Agissez !

MYFOOD

Depuis 2015

43 route Ecospace
67120 Molsheim

Abonnez-vous aux effinews

Réseaux
Sociaux


Rejoignez-nous !
Nous soutenir

EFFICYCLE a besoin du soutien de ses lecteurs !

Pour soutenir notre indépendance et nous aider à améliorer le média, vous pouvez faire un don ponctuel ou renouvelable.

Je soutiens EFFICYCLE Nous soutenir