X

Goodeed : donner à des ONG sans rien dépenser

#SOLIDARITÉ 155
Goodeed - Donner à des ONG sans rien dépenser

La plateforme de dons en ligne Goodeed permet aux particuliers de verser de l'argent à des ONG... sans débourser un euro ! Il suffit pour cela d'accepter de visionner une publicité : ce sont les budgets publicitaires des annonceurs qui financent le don. Un modèle permettant de toucher les personnes qui, jusque-là n'avaient pas les moyens de soutenir des associations ou des projets humanitaires.

Le don à la portée de tous

Goodeed - Le don à la portée de tous

C’est à partir d’un triple constat que le projet Goodeed a germé dans l’esprit de ses fondateurs. D’abord, la jeunesse est de plus en plus impliquée dans la société, elle souhaite agir pour les Hommes et la planète, sans toujours savoir comment. C’est aussi une population aux moyens financiers limités, qui ne peut soutenir de multiples projets. Dans le même temps, les associations peinent à toucher ces donateurs. Enfin, les entreprises tentent de renouveler leur approche marketing à travers une publicité moins intrusive, tout en cherchant à changer l’image de leur marque à travers leur engagement en faveur de la société.

Vincent Touboul Flachaire a 17 ans lorsqu’il esquisse les contours d’un projet qui pourrait répondre à ces trois problématiques. Il rencontre Tristan Joly et Thomas Beauvallet et deux ans plus tard, en 2014, les trois associés lancent leur startup à vocation sociale, Goodeed, avec l’objectif de permettre à chacun de faire des dons.

La pub au service du caritatif

Goodeed - La pub au service du caritatif

Pour développer leur modèle, ils se sont approprié les codes d’Internet. En ligne, de nombreux services sont en effet « gratuits » pour les utilisateurs, à condition qu’ils acceptent de s’exposer à la publicité. Les recettes publicitaires engrangées par les annonceurs financent en fait le service qui, autrement, serait payant. Goodeed applique cette logique au monde caritatif avec l’ambition de « rendre le don en ligne gratuit, simple, rapide et transparent » pour les donateurs.

Ceux-ci choisissent eux-mêmes la catégorie dans laquelle ils souhaitent donner, parmi un choix de projets associatifs : éducation, égalité, droits humains, urgence, environnement, agriculture, santé, entrepreneuriat social, formation, sensibilisation, accès à l’eau potable… Ils visionnent ensuite la publicité d’une marque, d’une durée minimum de 30 secondes. 70 % des recettes publicitaires sont alors affectées au projet sélectionné, les 30 % restants allant à Goodeed pour son fonctionnement.

Démocratiser et généraliser le don gratuit ?

Certes, la méthode peut laisser dubitatif, en ce qu’elle simplifie à l’extrême l’acte de don (un clic et un peu de temps d’exposition à un spot publicitaire), sans réclamer de réel intérêt pour la cause soutenue. Elle a toutefois le mérite de sensibiliser une population qui n’a pas l’habitude de donner. Ainsi, 70 % des donateurs indiquent n’avoir jamais soutenu d’association auparavant et 80 % de l’audience de Goodeed est âgée de moins de 35 ans.

C’est donc bien une nouvelle source de financement pour les ONG, aux retombées concrètes : une centaine de projets ont déjà été soutenus, à travers une collecte cumulée de 500 000 euros redistribués à 60 associations. We Forest a par exemple pu planter 50 000 arbres en Tanzanie, Les Restos du Cœur distribuer 12 000 repas, et Handicap International financer l’achat de 115 fauteuils roulants pour des enfants malgaches.

Goodeed, qui a reçu plus de 11 millions de dons depuis son démarrage, travaille à étendre sa communauté de donateurs et son réseau d’entreprises partenaires. La société réfléchit aussi à développer un widget intégrable à d’autres sites : les internautes pourraient ainsi effectuer leurs dons en-dehors du site de la start-up, au gré de leurs pérégrinations digitales.

Goodeed

Créé en 2014

34 rue de Paradis
75 010 Paris

Abonnez-vous aux effinews

Réseaux
Sociaux


Rejoignez-nous !