X

Zéro-Gâchis : des solutions innovantes pour réduire le gaspillage alimentaire

#CONSOMMATION#RECYCLAGE 298
Zéro-Gâchis - Des solutions innovantes pour réduire le gaspillage alimentaire

Utile aux consommateurs économes comme à ceux soucieux de contribuer à la lutte contre le gaspillage alimentaire, Zéro-Gâchis encourage et valorise la vente des produits à date courte dans les supermarchés. La start-up bretonne accompagne aussi les distributeurs à mieux gérer leurs stocks et leurs solutions de revalorisation des invendus, pour un impact global sur le gâchis de produits frais périssables, en amont et en aval de la vente.

Une meilleure valorisation des produits à date courte

Zéro-Gâchis - Une meilleure valorisation des produits à date courte

Lorsqu’ils lancent leur start-up en 2012, Paul-Adrien Menez est encore en école d’ingénieur, son frère Christophe en école de commerce et leur ami d’enfance, Nicolas Pieuchot, étudie l’informatique. Leur envie d’entreprendre et leur volonté de proposer une solution simple en réponse au gaspillage alimentaire (10 millions de tonnes de nourriture jetées chaque année en France !) les incitent à rejoindre un incubateur et à créer leur entreprise.

Le déclencheur ? Dans son supermarché habituel, Paul-Adrien achète fréquemment des produits « à date courte » et à prix cassés alors que son frère n’a jamais vu ce genre de pratiques dans les supermarchés qu’il fréquente… Ils imaginent alors une application qui recense les réductions pratiquées par les distributeurs sur les produits proches de leur date limite de consommation, afin de simplifier et généraliser l’accès à ces offres. Depuis, Zéro-Gâchis a évolué et s’emploie à développer des outils et solutions d’accompagnement des commerçants dans leur gestion des invendus alimentaires.

Responsabiliser toute la chaîne, du distributeur à l’acheteur

Zéro-Gâchis - Responsabiliser toute la chaîne, du distributeur à l'acheteur

La start-up a bâti son succès initial sur son application, qui permettait de répertorier et de géo-localiser les produits à date courte vendus à prix réduit près de chez soi. Mais en 2018, la loi EGalim encadrant les promotions pratiquées par les distributeurs, et notamment la publicité qui en est faite à l’extérieur du point de vente, incite de fait Zéro-Gâchis à renforcer un autre pan de son activité : l’accompagnement et le conseil B2B. Elle propose désormais des solutions clés-en-main aux supermarchés et magasins partenaires, pour accentuer et optimiser leur action anti-gaspillage. En plus des bacs et de la signalétique « Zéro-Gâchis » où l’on retrouve les produits en date courte soldés, et qui continuent de sensibiliser les consommateurs en direct dans les magasins, l’entreprise s’intéresse à toute la partie « amont » de la vente.

Elle a ainsi développé un système améliorant la traçabilité des produits devant être rapidement consommés : étiquetage intelligent, GPS permettant la détection automatique des produits arrivant bientôt à date limite… l’objectif est d’éviter les périmés en rayon et d’identifier 100 % des produits valorisables. Grâce aux données qu’elle collecte auprès des enseignes de la grande-distribution, Zéro-Gâchis a pu continuer d’innover : son dernier-né, un système basé sur la data-analyse, prédit le taux de succès à la revente d’un produit, afin de déterminer s’il est préférable – et plus rentable – de l’aiguiller vers les bacs « Zéro-Gâchis » ou vers les filières de revalorisation des invendus (dons associatifs, revalorisation animale…).

Vers le « zéro-déchet alimentaire » dans toutes les enseignes ?

En stimulant la vente des produits à date courte, Zéro-Gâchis permet de « sauver » 30 tonnes de nourriture chaque jour de la poubelle, l’équivalent de 60 000 repas, estime l’entreprise qui compte aujourd’hui 400 magasins partenaires en France.

Quant à l’accompagnement proposé aux commerçants, il améliore leurs performances en matière de prévention et de revalorisation des invendus (80 % de revalorisation au bout d’un an d’accompagnement en moyenne), en limitant leurs pertes.

L’ambition assumée de Zéro-Gâchis : trouver des débouchés à 100 % des denrées proches de leur DLC, que ce soit à travers la vente à bas coût ou les filières de don aux associations. Elle a d’ailleurs noué un partenariat avec Phénix, spécialiste du don alimentaire, afin de proposer la solution d’accompagnement la plus complète du marché aux distributeurs. Grâce à cela, le magasin Leclerc d’Argentan a atteint en 2018 le « zéro déchet alimentaire », avec 99 % de produits revalorisés. Un cas d’école que la start-up espère pouvoir répliquer chez ses partenaires en France, mais aussi en Belgique, en Espagne et au Portugal, où elle est désormais présente.

Zéro-Gâchis

Créé en 2012

6 avenue Marcelin Berthelot
44 800 Saint-Herblain

Abonnez-vous aux effinews

Réseaux
Sociaux


Rejoignez-nous !