X

Coexister : déconstruire les préjugés sur les religions

#SOLIDARITÉ 175
Coexister - Déconstruire les préjugés sur les religions

L'association Coexister rassemble de jeunes français musulmans, chrétiens, juifs, agnostiques et athées, pour mener des actions de sensibilisation en faveur du vivre-ensemble. Avec pour moteur la « coopération inter-convictionnelle », ce mouvement veut dépasser les tabous religieux, philosophiques et spirituels pour comprendre et combattre les divisions de la société, en réinstaurant le dialogue entre citoyens de sensibilités différentes. Son mantra : faire de la diversité une richesse.

Agir ensemble au-delà des différences

Coexister - Agir ensemble au-delà des différences

En 2009, au moment de l’opération militaire « Plomb Durci » dans la bande de Gaza et en réaction aux tensions qui apparaissent en France entre militants pro-Palestiniens et pro-Israéliens, un rassemblement pour la paix est organisé à Paris, qui fédère des centaines de personnes de toutes communautés et confessions. Samuel Grzybowski a alors 16 ans et lance au micro un appel spontané pour organiser un don du sang symbolique. Quelques mois plus tard, avec 11 jeunes musulmans, juifs, chrétiens et athées ayant répondu à son appel, il met son idée en œuvre et l’événement rassemble plus de 300 personnes d’horizons divers.

Portée par Samuel Grzybowski, Victor Grezes, Chloé Lesterlin, Farah Maiza et Benjamin Bitane, l’association se structure à ce moment-là, adoptant la devise « Diversité de convictions, Unité dans l’action ». Présente dans plus de 30 villes françaises, Coexister s’adresse aux jeunes de 15 à 35 ans ayant à cœur de créer du lien social à l’échelle locale, pour dépasser et déconstruire tabous et idées reçues, lutter contre les discriminations et faire des différences de chacun une force au service de tous.

Une expérience positive de la diversité

Coexister - Une expérience positive de la diversité

Aconfessionnel et apartisan, le mouvement associatif Coexister est composé de groupes locaux présents partout en France, et qui se développe également en Europe. Ses bénévoles agissent à travers trois types d’actions, piliers du « parcours de Coexistence Active » créé par l’association. Les événements de « Dialogue » d’abord, qui peuvent prendre la forme de rencontres, débats, visites de lieux de culte, événements culturels ou festifs, dans le cadre de fêtes religieuses ou non et rassemblent tous les jeunes qui souhaitent participer. L’idée ici est d’apprendre à se connaître, découvrir l’autre. Des opérations de « Solidarité » ensuite, avec la participation à des maraudes auprès des publics isolés, la contribution à des dons de sang, des collectes de vêtements. Il s’agit d’agir ensemble, au cœur de la société. Des ateliers de « Sensibilisation » en milieu scolaire enfin, lors desquels des membre de l’association formés interviennent auprès de lycéens et collégiens pour porter leur message de fraternité et faire découvrir leurs actions à la jeunesse. Les notions de laïcité, discrimination, vivre-ensemble et tolérance peuvent par exemple être abordés lors de ces interventions et ateliers de déconstruction des préjugés.

Porter un message de tolérance au sein de la société

L’association est à l’origine et a contribué à diverses études et publications : des « Baromètres de la Fraternité » réalisés au sein du collectif d’organisations du Labo de la Fraternité, qui veut favoriser la création de lien social dans tous les domaines ; des enquêtes annuelles sur les préjugés des jeunes Françaises et Français sur les religions et sur les convictions ; ou encore des travaux sur la question de la laïcité.

Depuis 2009, plus de 7 000 jeunes sont passés par Coexister et plus de 95 000 élèves ont été sensibilisés aux différentes thématiques abordées par le mouvement dans le cadre des ateliers menés en milieu scolaire, sans compter les milliers d’événements et action organisés partout où des groupes de « Coexistants » existent. Pour peser davantage et continuer à diffuser son message, Coexister prévoit de s’étendre aux 100 plus grandes villes de France, en s’implantant notamment dans les zones périurbaines où les initiatives de ce type sont moins développées.

Coexister

Créé en 2009

50 rue de Montreuil
75 011 Paris

Abonnez-vous aux effinews

Réseaux
Sociaux


Rejoignez-nous !
Nous soutenir

EFFICYCLE a besoin du soutien de ses lecteurs !

Pour soutenir notre indépendance et nous aider à améliorer le média, vous pouvez faire un don ponctuel ou renouvelable.

Je soutiens EFFICYCLE Nous soutenir