X

NÉOLITHE : transformer les déchets non-recyclables en pierre pour la construction

#RECYCLAGE#CONSOMMATION#CONSTRUCTION Date28/09/2022 402
NÉOLITHE - Photo 1 - Transformer les déchets non-recyclables en pierre pour la construction

Chaque année en France, des dizaines de millions de tonnes de déchets sont enfouies ou incinérées, faute de filières de recyclage dédiées. NÉOLITHE a développé une solution unique au monde, permettant de valoriser ces déchets en granulats minéraux, utilisables dans le secteur de la construction.

Retour sur la naissance de NÉOLITHE

Retour sur la naissance de NÉOLITHE

Issue d’un savoir-faire artisanal et en réponse à la problématique environnementale des déchets, l’entreprise NÉOLITHE a été fondée en 2019 par Clément Bénassy, Nicolas Cruaud et son père William Cruaud.

L’idée émerge dans la tête de William qui, à force d’entendre dans les médias les différents lanceurs d’alertes, s’est senti de plus en plus concerné par les défis environnementaux actuels. Au-delà des gestes du quotidien, il s’est dit qu’il devait agir à son échelle et apporter sa pierre à l’édifice.

Grâce à son métier de tailleur de pierres, il a pu observer que la pierre était le résultat de la fossilisation et de la sédimentation de déchets organiques après plusieurs milliers d’années. Par mimétisme, il a eu l’idée d’accélérer ce processus de fossilisation afin de réduire les déchets produits par l’Homme et de les revaloriser dans son secteur professionnel.

Aidé de son fils Nicolas et de son ami Clément, ingénieurs de formation, ils ont rejoint l’incubateur de l’École Polytechnique afin de développer cette innovation. L’objectif étant de réduire l’enfouissement et l’incinération des déchets non-recyclables afin de les transformer en granulats minéraux pour qu’ils soient ensuite réutilisés dans le secteur de la construction.

NÉOLITHE à la loupe

NÉOLITHE à la loupe

Pour réussir à valoriser ces déchets non-recyclables, NÉOLITHE a conçu une machine appelée le « Fossilisateur » qui fonctionne en trois étapes et qui peut être installée directement sur les sites industriels qui ont besoin de gérer leurs déchets, pour éviter tout transport.

La première étape consiste à microniser les déchets non-recyclables (plastiques, bois, plâtre ou encore isolants), c’est-à-dire de les broyer pour réduire leur taille et obtenir une poudre fine. Cette dernière est ensuite mélangée dans une deuxième étape avec des liants minéraux bas-carbone pour créer une réaction de minéralisation des déchets et que cela devienne une pâte minérale. Vient ensuite la dernière étape qui consiste à presser cette pâte à très haute pression pour former un bloc de pierre.

Cette nouvelle matière, appelée « Anthropocite », est prête à l’emploi dès sa sortie du « Fossilisateur ». Les granulats obtenus sont ensuite revendus aux entreprises locales du Bâtiment. Les granulats étant la matière première la plus consommée en France avec plusieurs centaines de millions de tonnes par an, NÉOLITHE répond donc à une forte demande, tout en évitant à de grandes quantités de déchets d’être enfouies ou incinérées.

Motivé.e par NÉOLITHE ? Agissez !

NÉOLITHE

Depuis 2019

6 route de Saint-Laurent
49290 Chalonnes-sur-Loire

Abonnez-vous aux effinews

Réseaux
Sociaux


Rejoignez-nous !
Nous soutenir

EFFICYCLE a besoin du soutien de ses lecteurs !

Pour soutenir notre indépendance et nous aider à améliorer le média, vous pouvez faire un don ponctuel ou renouvelable.

Je soutiens EFFICYCLE Nous soutenir