X

Coral Guardian : protéger et réparer le corail menacé d’extinction

#NATURE 220
Coral Guardian - Protéger et réparer le corail menacé d'extinction

Le changement climatique et l'activité humaine (exploitation, pollution, tourisme, surpêche…) contribuent à dégrader le récif corallien de la planète, pourtant vital à la survie de nombreuses espèces. Coral Guardian agit au cœur de cet écosystème menacé, en région Indo-Pacifique, pour restaurer et conserver les coraux. L'ONG s'est fixé pour missions de sauvegarder la diversité corallienne en repeuplant les zones endommagées et d'y faire revivre la biodiversité marine, tout en sensibilisant et en associant les communautés locales à cette démarche.

Sauvegarder et préserver les récifs coralliens

Coral Guardian - Sauvegarder et préserver les récifs coralliens

Diplômé en Écologie et Biologie marine, passionné des récifs coralliens, Martin Colognoli débute sa carrière professionnelle en Indonésie, comme manager d’une structure d’exportation de coraux et animaux marins, destinés à l’aquariophilie sur le marché européen. Il réalise cependant bien vite l’impact environnemental et humain de cette activité et estime qu’il contribue ainsi malgré lui à l’exploitation et au « braconnage légal » d’écosystèmes marins fragiles. En effet, 40 % des récifs coralliens dans le monde ont déjà disparu du fait des activités humaines et les scientifiques estiment que, sans action concrète dans les cinq prochaines années, ils pourraient être totalement rayés de la carte d’ici à 2050. Pourtant, ils abritent un quart des espèces aquatiques de la planète et 275 millions de personnes dépendent directement des récifs coralliens pour vivre !

Martin Colognoli décide donc de changer radicalement de cap et cofonde en 2012 l’ONG Coral Guardian, pour œuvrer à leur sauvegarde et leur restauration, tout en sensibilisant les populations locales, interdépendantes de ces écosystèmes.

Agir sur le terrain et contribuer à la recherche

Coral Guardian - Agir sur le terrain et contribuer à la recherche

Coral Guardian est une association loi 1901 qui agit pour protéger les récifs coralliens face aux techniques de pêche dévastatrices pratiquées à leurs abords. Il n’est pas rare, en effet, que les pêcheurs utilisent de la dynamite ou du cyanure, des méthodes qui affectent le corail et ses habitants marins. Coral Guardian réalise donc des transplantations d’espèces de coraux autochtones sur des zones endommagées, afin d’assurer le développement et la croissance de nouveaux récifs. Ces opérations sont réalisées en coopération avec des locaux, salariés de l’association, qui s’occupent de la maintenance des installations, des transplantations et de la surveillance des expérimentations.

Coral Guardian œuvre aussi à la valorisation de la biodiversité marine, d’abord en sensibilisant et en impliquant directement les populations, puis en promouvant des méthodes de pêche durables et respectueuses des écosystèmes, mais aussi à une plus large échelle, à travers son programme de parrainage de coraux « Adopte un corail ». Enfin, l’ONG participe au développement de la recherche sur la question, par le biais d’expériences de terrain en Indonésie, de contributions à la recherche fondamentale sur les problématiques liées aux récifs coralliens, ou en donnant des conférences scientifiques sur le sujet.

Un modèle de restauration marine participatif

Depuis la création de Coral Guardian, ce sont plus de 37 000 coraux qui ont pu être transplantés, permettant le retour de la biodiversité dans ces zones avec, au bout de 4 ans, près de 6 fois plus d’espèces de poissons présentes sur les sites restaurés. L’association a également créé une aire marine protégée en Indonésie, gérée par les communautés côtières. Cela a permis d’y supprimer toute pression sur les récifs coralliens (interdiction de pêcher, de jeter l’ancre, de traverser la zone en bateau) et d’y restaurer la faune et la flore marine. À travers ses différentes actions, l’association a par ailleurs contribué à la création d’une trentaine d’emplois en Indonésie et encourage un tourisme responsable : création de sentiers sous-marins pédagogiques, gestion de la fréquentation des sites de plongée, sensibilisation…

L’ONG souhaite promouvoir son modèle de restauration marine dite « participative », c’est-à-dire qui mobilise les populations usagères de ces écosystèmes et en interdépendance avec eux, en leur apportant soutien, moyens et connaissances. Elle choisit donc de partager son expertise pratique et scientifique à travers le Blue Center, un parcours de formation accessible à toute personne souhaitant développer un projet autonome de conservation et de restauration des récifs coralliens.

Coral Guardian

Créé en 2012

2 rue Dieu
75 010 Paris

Abonnez-vous aux effinews

Réseaux
Sociaux


Rejoignez-nous !
Nous soutenir

EFFICYCLE a besoin du soutien de ses lecteurs !

Pour soutenir notre indépendance et nous aider à améliorer le média, vous pouvez faire un don ponctuel ou renouvelable.

Je soutiens EFFICYCLE Nous soutenir