X

Biocycle : un relais solidaire contre le gaspillage alimentaire

#SOLIDARITÉ#RECYCLAGE 90
Biocycle - Un relais solidaire contre le gaspillage alimentaire

En triporteurs électriques, Biocycle récupère les invendus alimentaires chez les commerçants de quartier et les dépose dans la journée à des associations caritatives locales qui les transforment et redistribuent à leurs bénéficiaires. En misant sur une logistique adaptée, Biocycle prend en charge les collectes que les associations d'aide aux plus démunis peinent à assurer, et permet ainsi d'allier lutte contre le gaspillage alimentaire et action solidaire d'utilité publique.

Une solution au gâchis alimentaire, au profit des plus démunis

Biocycle - Une solution au gâchis alimentaire, au profit des plus démunis

Avec Biocycle, Jean-François Recco a avant tout cherché à répondre à une problématique de l’absurde : il voyait d’un côté le gaspillage alimentaire, résultant des invendus du commerce qui sont détruits bien qu’encore consommables, et de l’autre des personnes précaires n’ayant pas la chance de pouvoir se nourrir correctement. Comment faire le lien entre ces deux réalités et mettre en place un système permettant de les annuler l’une et l’autre ?

Auprès d’Emmaüs Défi, de la Croix-Rouge et du Secours Catholique, sur un chantier d’insertion, des missions d’aide alimentaire d’urgence ou de réinsertion par la réparation de vélos, cet ingénieur commercial formé à l’entrepreneuriat s’implique, 9 mois durant, dans des projets associatifs. Il y entérine son goût pour l’innovation sociale et pour une économie au service de l’humain. En 2014, il commence à développer Biocycle avec le soutien de la BGE (réseau de soutien à la création d’entreprises) et à tester un système de collecte d’invendus pour les redistribuer à ceux qui en ont besoin.

Des collectes à vélo pour conjuguer récup’ et solidarité

Biocycle - Des collectes à vélo pour conjuguer récup' et solidarité

L’association récupère les produits frais invendus des marchés, commerces de proximité et magasins, lors de collectes réalisées en vélo-triporteur équipé de bacs isothermes (pour respecter la chaîne du froid). Elle les achemine dans la foulée – et toujours à vélo – jusqu’à des associations de quartier qui les cuisinent et les distribuent aux personnes en situation de précarité alimentaire (étudiants, familles monoparentales, personnes sans-abri… ). Biocycle se positionne comme relais du dernier kilomètre entre donateurs et bénéficiaires, et agit à une échelle locale dans une logique de circuit-court, pour assurer des trajets que les associations caritatives ne peuvent réaliser, faute de moyens humains et logistiques.

Par son action, Biocycle sensibilise les professionnels à la lutte contre le gaspillage : ils contribuent à soutenir des publics précaires et leurs dons ouvrent droit à des réductions fiscales. Depuis 2016 d’ailleurs, la grande distribution est légalement tenue de donner ses invendus alimentaires à des associations et n’a plus le droit de les détruire.

Sensibilisation de tous les publics

Chaque semaine, Biocycle récupère une demie-tonne d’invendus pour aider près de 300 personnes bénéficiaires. Les denrées sauvées du rebut et le transport à vélo représentent une économie d’un peu plus de 145 kg de CO2 par mois. L’association parisienne envisage de créer un réseau de micro-franchises pour s’implanter sur le territoire national et lutter partout contre le gaspillage et la précarité alimentaire.

Installée au sein de l’espace partagé des Grands Voisins à Paris, elle mise sur la coopération autant que sur la sensibilisation de tous. Lors d’animations publiques ou d’événements en entreprise, les participants pédalent sur un « VéloMixeur » pour réaliser des smoothies à partir de denrées récupérées et prendre conscience que les fruits et légumes « moins jolis » sont pourtant tout aussi bons ! Biocycle complète son action à travers des ateliers et formations thématiques, pour développer plus largement la démarche anti-gaspi de chacun : audits d’entreprises, mais aussi ateliers de transformation des invendus en confitures, soupes, jus, teinture sur tissu à partir d’épluchures de légumes…

Biocycle

Créé en 2014

74 avenue Denfert-Rochereau
75 014 Paris

Abonnez-vous aux effinews

Réseaux
Sociaux


Rejoignez-nous !