Gaspillage alimentaire : Phenix trouve une seconde vie solidaire aux invendus

Par défaut

Auprès de grandes surfaces ou lors de grands événements, la start-up parisienne Phenix met en relation les émetteurs d’invendus - notamment alimentaires – et les associations qui travaillent auprès de publics défavorisés.

Lire la suite : www.latribune.fr
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone
Bannière 2016 en 366 initiatives

Articles sponsorisés

Rechercher parmi les 3684 articles