Des cellules solaires à pigment

Standard

Le Professeur Michael Graetzel, dernier lauréat du prix Marcel Benoist, l’équivalent suisse du prix Nobel, révolutionne l’univers du photovoltaïque. En s’inspirant de la photosynthèse il a mis au point des cellules solaires à pigment, d’une échelle de l’ordre du nanomètre et capables de rivaliser en production avec les systèmes conventionnels. L’invention remarquable de ce professeur de chimie physique de l’école polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) va bientôt être offerte à la vue de tous.

Lire la suite : www.faiteslepleindavenir.com

Rechercher parmi les 2640 articles