A Bordeaux, le colis-voiturage s’attaque aux carottes et aux navets

Par défaut

Comment fournir les restaurants en fruits et légumes lorsque l'on est maraîcher et que l'on n'a ni le temps ni l'argent pour gérer la livraison ? Simple, répond un restaurateur bordelais, il suffit de faire appel aux automobilistes.

Lire la suite : www.terraeco.net

Share on Facebook30Tweet about this on Twitter2Share on Google+2Share on LinkedIn1

Rechercher parmi les 3202 articles